top of page

Les origines de la réflexologie

La réflexologie est pratiquée par différents peuples et ce, depuis l’Antiquité. On reconnaît que la première forme de réflexologie est originaire de Chine et remonterait à plus de 5000 ans. Un livre de médecine chinoise daté entre 1000 et 400 ans avant notre ère relate des passages sur la réflexologie. Les Chinois ont toujours accordé au pied une place importante dans le corps humain et l’étymologie du mot « pied » en chinois signifie pour eux « partie du corps qui sauvegarde la santé ». 

Certaines preuves laissent penser que les civilisations indienne, inca et maya utilisaient également la réflexologie des pieds. Ils attachaient une très grande importance aux pieds pour maintenir un équilibre physique mental et spirituel. Les pieds, en contact avec la Terre, recevaient des énergies positives. 

En Egypte, des fresques tombales datant de près de 2 300 ans avant notre ère représentant des personnages manipulant des pieds.

Réflexologie plantaire à Carcassonne

La tombe du médecin: traitement des pieds et des mains.            Les motifs situés au-dessus des personnages sont des symboles d’énergie. On reconnaît notamment “ l’oiseau blanc de la paix et du paradis” qui symbolise la paix, la prospérité et la bienveillance

dr fizgérald.jpeg

En 1916, l’initiateur de la podoréflexologie moderne fut le Docteur William Fitzgerald au début du XXème siècle aux Etats-Unis. Il est le fondateur de ce qu’il a appelé la « Thérapie des zones » et intègre au fur et à mesure cette thérapie à sa pratique. Ainsi, il imagine une première localisation des zones réflexes en divisant le corps humain en dix zones égales et chacune de ces zones correspond à un doigt ou un orteil. Elles sont reliées entre elles par la circulation de flux énergétiques.

En 1926, c'est le Dr Eunice Ingham, physiothérapeute américaine et assistante du Dr Fitzgerald, qui a diffusé cette méthode. Séduite par les théories du Dr Fitzgerald, elle a mis au point au début des années 1930 la réflexologie telle qu'on la connaît aujourd'hui. Elle est l'auteure du premier traité de réflexologie moderne dans lequel l’ensemble du corps est littéralement « cartographié » sur les mains et les pieds. Par la suite, la réflexologie a été approfondie par Hanna Marquardt, Doreen Bailey et de nos jours, Guy Boitout.

eunice ingham.jpeg
bottom of page